fbpx

Kenya : Le gouvernement vole au secours de Kenya Airways

Pinterest LinkedIn Tumblr +

KENYA-AirwaysLa compagnie aérienne Kenya Airways va bénéficier d’un prêt de 4,2 milliards de shillings kényans (43 millions de dollars) pour l’aider à redresser ses activités. Elle fait face à une importante chute de revenus liée à l’épidémie Ebola et à la chute du tourisme. La somme dégagée ne compense pas cependant l’ensemble des pertes. Pour l’année fiscale 2013- 2014 (qui s’est achevée en mars), Kenya Airways, dont le groupe Air France-KLM est actionnaire, a enregistré une perte avant impôts de 4,86 milliards de shillings, qui représentaient cependant une amélioration de 55% par rapport à l’année précédente. Pour l’année 2014-2015, la compagnie, qui publiera ses résultats dans un mois, prévoit de voir ses revenus chuter d’au moins 25% par rapport à 2013-2014. L’arrêt des liaisons aériennes vers les pays touchés par le virus Ebola devrait ainsi représenter entre 3 et 4% de revenus en moins. A cela s’ajoute la baisse de la fréquentation touristique au Kenya en raison notamment des craintes sécuritaires.

Partager.

Répondre