fbpx

L’Afrique du Sud doit se tourner vers l’Éthiopie pour sauver sa compagnie aérienne, affirme un rapport

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Ce qui se murmurait dans les salons VIP des aéroports du continent est sur le point d’être officiel. Afin de sauver sa compagnie aérienne nationale au bord de la faillite, l’Afrique du Sud insolvable doit s’associer au géant africain du transport aérien Ethiopian Airlines, d’après les conclusions d’une enquête commandée par le Parlement.

Le rapport d’évaluation datée du 4 octobre et dont l’agence d’information financière Bloomberg affirme avoir obtenu une copie, a été édité par l’African Aviation Services Ltd. Les conclusions de cette enquête ont été présentées lundi par un groupe de parlementaires de l’ANC, selon un responsable du parti qui requiert l’anonymat.

tinmar 970

South African Airways a été placée sous administration judiciaire en décembre et a désormais besoin de plus de 10 milliards de rands (603 millions de dollars) pour redémarrer, selon un plan de redressement élaboré par le syndicat du transporteur. En réalité, la compagnie aérienne n’a plus été bénéficiaire depuis 2011. Elle ne doit sa survie qu’aux subventions gouvernementales qui n’ont cessé de le renflouer tout au long de ces années. .

« Une compagnie aérienne déjà existante présente une valeur intrinsèque qu’il est difficile de reproduire en en créant une nouvelle », affirme Nick Fadugba, PDG d’African Aviation Services et auteur de l’étude. Et d’ajouter : « Après une analyse approfondie, notre partenaire stratégique privilégié pour SAA est Ethiopian Airlines ».
Ethiopian Airlines partage une «vision panafricaine» similaire à SAA et est le transporteur le plus important d’Afrique, a écrit Fadugba.

Cinq des dix routes lucratives en Afrique du Sud

«L’Afrique du Sud a le marché de l’aviation le plus fort du continent africain», a écrit Fadugba, citant des recherches qui montrent que cinq des 10 routes les plus lucratives en Afrique sont à destination ou en provenance de l’Afrique du Sud, trois des 10 aéroports les plus fréquentés du continent se trouvent en Afrique du Sud et six des 10 itinéraires les plus fréquentés sont à l’intérieur ou en provenance de la Nation Arc-en-ciel.

Ethiopian Airlines est disposée à fournir des avions, des pilotes et des services de maintenance à la SAA, mais ne souhaite pas l’aider à rembourser ses dettes et à couvrir les coûts liés au plan social, a déclaré Tewolde Gebremariam, directeur général de la compagnie aérienne, dans une interview parue la semaine dernière.

Faisant écho aux commentaires de Gebremariam, Fadugba a écrit que le gouvernement sud-africain devrait reprendre la dette de la SAA, au lieu de plomber les comptes d’un nouveau partenaires.

Il est peu probable que la compagnie aérienne ne survive à moins qu’un investisseur ne soit trouvé, a-t-il déclaré.

«Sans partenaire stratégique, tous les efforts de restructuration en cours seront un coup d’épée dans l’eau», a-t-il conclut.

Partager.

Répondre