fbpx

Le Nigeria annonce la mort du chef de l’«Etat islamique»  

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le chef d’état-major de l’armée nigériane Lucky Irabor a annoncé avoir liquidé Abu Musab al-Barnawi, chef de l’Etat Islamique en Afrique de l’Ouest.

«Je peux vous confirmer avec autorité qu’al-Barnawi est mort», a assuré le patron de l’armée nigériane à la presse, jeudi 14 octobre. Il n’a cependant pas donné aucun détail sur la date et les circonstances de ce décès. Ce n’est pas la première fois qu’Abuja fait ce genre de déclaration. Ces dernières années, l’ancien leader du groupe Boko Haram, Abubakar Shekau, avait été plusieurs fois donné pour mort par Abuja, mais avait toujours démenti ces propos dans des vidéos. 
Ainsi, ces annonces plusieurs fois contestées ont contribué à affaiblir la crédibilité des autorités nigérianes, bien que la mort d’Abubakar Shekau ait fini par être confirmée récemment par ses bourreaux du groupe rival Aswap. Pour l’heure, ceux-ci n’ont toujours pas fait de déclaration sur le décès annoncé de leur leader.

L’Iswap est un groupe djihadiste issu du groupe Boko Haram, et qui a prêté allégeance à l’EI. Depuis la mort de Shekau, les experts craignent que l’organisation terroriste gagne en puissance en intégrant dans ses rangs les combattants encore fidèles à Boko Haram.

Partager.

Répondre