fbpx

Maroc/ Financement des PME : La bourse comme option allégée

Pinterest LinkedIn Tumblr +

L’Autorité Marocaine du Marché des Capitaux (AMMC), la Bourse de Casablanca, Maroclear et l’Association Professionnelle des Sociétés de Bourse (APSB) ont procédé ce matin à la signature d’un protocole d’accord visant à faciliter l’accès des Petites et Moyennes Entreprises (PME) au marché boursier.

Signé à Casablanca par Nezha Hayat Présidente de l’AMMC, Kamal Mokdad, Président du Conseil d’Administration de la Bourse de Casablanca, Fathïa Bennis, Pdg de Maroclear et Younes Sekkat, Président de l’APSB, ce protocole d’accord prévoit le lancement d’une offre intégrée dite «Offre PME» permettant de faciliter l’accès au financement par le marché des capitaux à cette catégorie d’entreprises, et plus particulièrement celles souhaitant s’introduire en bourse sur le nouveau Marché Alternatif de la Bourse de Casablanca. 
Cette offre, qui permet d’adresser les problématiques concrètes auxquelles sont confrontées les PME souhaitant se financer via le marché des capitaux, repose sur 3 composantes :

  • L’instauration d’une tarification plus avantageuse grâce à une réduction de 50% des commissions d’introduction au Marché Alternatif de la Bourse de Casablanca appliquées par chacune des parties ;
  • L’optimisation des procédures d’accès au marché, notamment à travers l’instauration d’un guichet unique pour la centralisation et la coordination des démarches à effectuer auprès de l’AMMC, de la Bourse de Casablanca et de Maroclear ;
  • La mise en place d’un dispositif de formation et d’accompagnement au profit des PME envisageant de lever des financements sur le marché.

Le protocole d’accord signé aujourd’hui marque la volonté des parties de consolider leur partenariat pour le développement du marché des capitaux en faveur du financement des entreprises, particulièrement les PME qui peuvent désormais s’introduire sur le nouveau Marché Alternatif de la Bourse de Casablanca à des conditions d’accès et de reportings allégés.

Le protocole prévoit également la création d’une commission mixte qui assurera le suivi et le développement de cette offre PME, notamment en y associant d’autres partenaires et parties prenantes susceptibles d’y contribuer.

«Convaincus du rôle important que jouent les PME dans notre économie et conscients des défis auxquels elles sont confrontées, particulièrement dans le contexte actuel, nous joignons nos efforts aux autres initiatives nationales en faveur des PME, en mettant à leur disposition une offre sur mesure permettant de leur faciliter l’accès au financement par le marché des capitaux.» a déclaré Nezha Hayat, Présidente de l’Autorité Marocaine du Marché des Capitaux.

Kamal MOKDAD, Président du Conseil d’Administration de la Bourse de Casablanca a dit pour sa part :  «Cette nouvelle offre est une réponse concrète à notre ferme volonté d’améliorer le financement des PME, en leur facilitant l’accès au nouveau Marché Alternatif de la Bourse de Casablanca, et contribuer ainsi efficacement à la relance de notre économie, à la pérennisation de notre tissu économique et à l’amorçage du Nouveau Modèle de Développement. J’appelle les Petites et Moyennes Entreprises à profiter des conditions allégées offertes par cette nouvelle initiative, et bénéficier pleinement des avantages de l’introduction en bourse : renforcer le capital, institutionnaliser et pérenniser son entreprise, accélérer sa croissance, faciliter sa transmission, et fortement améliorer sa notoriété auprès de ses partenaires.»

Enfin, Fathïa Bennis, PDG de Maroclear a commenté en ces termes : « Aujourd’hui, ce protocole d’accord marque la volonté commune de nos Institutions de consolider leur partenariat en faveur de l’accès des PME au marché des capitaux. Nous espérons vivement que de nombreuses PME puissent profiter de cette offre.»

« Nous espérons vivement que cette offre encouragera la PME marocaine à se financer à travers le marché des capitaux et particulièrement via le Marché Alternatif de la Bourse de Casablanca et profiter des différents avantages que cela lui procurera. » a déclaré Mr Younes SEKKAT, Président de l’APSB

Partager.

Répondre