fbpx

Nigeria: Access Bank rachète le sud-africain Grobank

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le secteur bancaire africain vient de connaître une opération d’envergure avec la finalisation du rachat de la sud-africaine Grobank par le nigérian Access Bank. En mettant un pied sur le premier marché bancaire du continent, Access Bank compte affronter des mastodontes.

C’est fait. Les banques d’Afrique de l’Ouest vont enfin à l’assaut des marchés les plus dynamiques du continent, après avoir subi l’assaut des banques sud-africaines et maghrébines. Access Bank, qui compte 31 millions de clients dans 12 pays, pose ses balluchons en Afrique du Sud, sur les platebandes de Standard Bank, First Rand Group et Nedbank. Elle vient d’obtenir l’aval des autorités sud-africaines pour conclure cette opération démarrée en septembre 2020 pour le rachat de 49% de Grobank Ltd. Dans une seconde phase de cette prise de participation, elle rachètera une part majoritaire.

«L’annonce d’aujourd’hui représente un progrès significatif dans la réalisation de nos aspirations stratégiques de devenir la porte d’entrée de l’Afrique vers le monde, conformément à notre vision d’être la banque africaine la plus respectée au monde. Notre présence en Afrique du Sud va accélérer sans aucun doute la réalisation de notre objectif d’atteindre et d’impacter 100 millions de clients à travers le continent, d’ici 2022», a affirmé Herbert Wigwe, le Pdg d’Access Bank.

C’est la première fois qu’une banque d’Afrique de l’Ouest décide d’aller attaquer la concurrence venant du géant sud-africain sur ses propres platebandes. A travers cet investissement, la banque cotée sur le Nigerian Stock Exchange entend renforcer sa présence dans la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC) qu’elle considère comme «l’un des blocs commerciaux les plus importants d’Afrique». Il faut aussi noter qu’au-delà du marché domestique sud-africain, ce pays est une excellente porte d’entrée pour toute l’Afrique australe.

Partager.

Répondre