fbpx

RDC-EGYPTE : Signature de plusieurs contrats de coopération

Pinterest LinkedIn Tumblr +

En visite officielle depuis ce lundi 1er février, en Egypte, le président congolais Félix Tshisekedi, a signé des contrats de coopération dans plusieurs domaines. Il s’agit des infrastructures, de l’énergie et de traitement de l’eau.

Le premier contrat concerne la construction de la «Centrale photovoltaïque de Tshipuka (périphérie de Kinshasa) avec une capacité de 10 Mégawatts, l’aménagement de la route à péage Mbuji-Mayi-Kananga (centre), longue de 185 kilomètres, la construction du port de Ndomba (ouest) et l’implantation d’une usine de traitement d’eau sur la rivière Lubi dans le Sankuru (centre)».

Selon un compte-rendu de la présidence congolaise publié mercredi matin, ces projets seront lancés dans les tous prochains jours. «Car, le financement est disponible», précise la présidence congolaise.

tinmar 970

Deux autres projets conclus concernent l’installation de la fibre optique sur l’ensemble du territoire et la construction de Kitoko, une extension de la capitale Kinshasa. Ce projet est porté par l’architecte sénégalais Pierre Goudiaby Atepa.

Dans les faits, le projet consiste à construire une cité pouvant abriter le siège de plusieurs ministères, un Palais de justice, un Palais des congrès, un hôpital de référence, mais aussi un nouveau siège de la compagnie congolaise des mines (Gécamines).

D’après la présidence congolaise, le premier volet de ces contrats est estimé à «416 millions de dollars qui sont disponibles grâce à Afreximbank, et le second de plus de 580 millions de dollars, portant sur un investissement global de près d’un milliard de dollars, suivra quelque temps après.»

Tous ces travaux verront la participation mixte des sociétés égyptiennes à hauteur de 70% et des firmes congolaises à hauteur de 30 %, selon lesdits contrats.

Depuis janvier 2019, date de son investiture, c’est la première visite que le président Tshisekedi effectue en Egypte.

Partager.

Répondre