fbpx

RDC : Le groupe émirati DP World construira le port de Banana

Pinterest LinkedIn Tumblr +

En 2018, la RDC avait signé un accord avec l’entreprise DP World pour la construction du port de Banana situé dans la région du Bas-Congo au sud-ouest du pays.

Ce port en eau profonde devait accroître les volumes des échanges commerciaux de la RDC avec le reste du monde. Après l’expiration de l’accord, de nouvelles conventions ont été signées samedi 11 décembre 2021 entre la société émiratie et Kinshasa. Les deux parties ont conclu au final deux conventions : le «Pacte d’actionnaires entre les parties prenantes au projet» et le «contrat de concession du port en eau profonde de Banana». La construction de ce port est prévue pour démarrer au 1er trimestre 2022. La durée des travaux est estimée à deux ans, pour un coût global de 1,3 milliard de dollars. Une première phase prévoit la construction d’un quai de 600 m² et d’un espace de stockage de 25 hectares. L’objectif du projet est d’accroître les capacités logistiques du pays et de soutenir la croissance économique.
L’accord portant sur la construction du port en eau profonde de Banana est le troisième. En effet, il avait été paraphé pour la première fois en mars 2018, puis reconduit pour 18 mois après avoir expiré en mars 2020.

Le 5 mai dernier, le gouvernement a décidé de renégocier les termes de l’accord en vue de «rééquilibrer les avantages et profits de chaque partie prenante». Au final, 34 nouvelles clauses et sous-clauses ont pu être renégociées.

 

Partager.

Répondre