fbpx

Dr. Akinwumi Adesina (Nigeria)

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Ce ministre de l’Agriculture du Nigeria a été désigné « Personnalité africaine de l’année 2013 » par le magazine américain Forbes. Il avait été nominé pour ses réformes dans le secteur agricole nigérian qui ont entraîné l’autonomisation de plus de six millions d’agriculteurs à travers le pays. L’homme que l’on présente comme un ardent défenseur des agriculteurs africains aurait mis fin à quatre décennies de corruption dans le secteur des engrais grâce à son Programme d’appui à l’amélioration de la croissance (Growth Enhancement Support Scheme) qui a supprimé les intermédiaires et augmenté la production alimentaire de 9 millions de tonnes métriques la première année. Il a également introduit un système de porte-monnaie électronique permettant aux petits agriculteurs de recevoir sur leurs téléphones mobiles des bons électroniques pour des semences et des engrais subventionnés. Le système aurait amélioré la sécurité alimentaire de 30 millions de personnes dans des ménages agricoles ruraux.

Akinwimi Adenisa

Akinwimi Adenisa

Économiste principal de l’Institut international de l’agriculture tropicale (1995-1998), de West Africa Rice (1990-1995), assistant principal à l’international Crops Insitute pour les recherches sur les cultures semi-arides, Akinwumi Adesina a eu à diversifier son background scientifique avec l’approche pragmatique de la Fondation Rockefeller où il a occupé des positions hautes entre 1998 et 2008. Pendant deux ans, de 2008 à 2010, il présidera l’Association africaine des économistes spécialistes de l’agriculture.

tinmar 970

Il faut dire que Dr. Adesina a derrière lui plus de 25 ans d’expérience dans l’Agriculture. Il fut le premier étudiant à décrocher un bachelor en économie agricole avec mention à l’université d’Ife au Nigeria, en 1981. Par la suite, il décroche son Phd en 1988 à l’université Purdue aux USA. Avant d’être nommé  ministre de l’Agriculture en 2010, il était le Vice-président de l’Alliance pour la Révolution Verte en Afrique (Agra). Il est également aujourd’hui l’un des 17 leaders consultés par le Secrétaire général de l’Onu, Ban Ki-Moon dans le cadre des Objectifs du millénaire.

Partager.

Répondre