fbpx

Entretien : Larbi Bencheikh, Directeur général de l’OFPPT

Pinterest LinkedIn Tumblr +

« 1300 stagiaires africains ont été formés par l’OFPPT »

  • Bras armé du Maroc dans la formation professionnelle, l’OFPPT est un partenaire de premier choix de nombreux pays africains

 

AFRIMAG: quelles sont les grandes nouveautés que vous annoncez pour la rentrée prochaine ?

Larbi Bencheikh, DG de l'OFPPT

Larbi Bencheikh, DG de l’OFPPT

Larbi Bencheikh : L’OFPPT (Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail) poursuivra lors de la prochaine rentrée son action en faveur de la formation et de la qualification

tinmar 970

des jeunes, selon une approche sectorielle, et ce afin de répondre aux besoins en compétences des différents projets structurants, en l’occurrence le PNEI (Pacte national pour l’émergence industrielle) dont la 2ème phase vient d’être annoncée et qui table sur la création de 500.000 emplois à l’horizon 2020, le Plan Maroc Vert, les stratégies Transport et Logistique, la Vision 2020 pour le Tourisme, Rawaj, les Energies renouvelables….

J’aimerais rappeler à ce propos que cette démarche est éclairée par les orientations royales visant la réforme du secteur de l’éducation et de la formation, afin qu’il remplisse son rôle de locomotive du développement économique et social. C’est dans ce sens que l’OFPPT maintiendra la cadence de développement du dispositif de formation, en concrétisation de son Plan de Développement à l’horizon 2017 ; l’offre de formation passera de 340.000 en 2013/2014 à 370.000 places pédagogiques, en 2014/2015, grâce à un rythme de croissance maintenu à 9%.

Pour ce qui est du réseau des Etablissements de l’OFPPT, il sera porté à 336 par la création de 7 Etablissements sectoriels dont l’Ecole de Formation dans les Métiers du BTP Settat, un Centre de formation dans les métiers de l’Automobile à Moulay Rachid à Casablanca, un centre dédié au Tourisme à Temara, (tous les deux inaugurés par Sa Majesté le Roi), le Complexe de formation dans les métiers des NTICs, de l’Offshoring et de l’Electronique à Oujda…

 Comment se décline votre stratégie d’internationalisation, notamment vers l’Afrique ?

J’ai eu le grand honneur de faire partie de la délégation qui a accompagné sa Majesté le Roi Mohammed VI, lors de la tournée historique effectuée dans quatre pays amis. Cette tournée a constitué une date clé dans les relations du Maroc et des pays subsahariens car elle a permis de conforter l’engagement fort de notre pays en faveur du renforcement de la coopération Sud-Sud.

Concrètement, de nombreux pays africains sollicitent l’appui et l’accompagnement de l’OFPPT en matière de formation professionnelle, initiale et continue.

Le nombre important de conventions de partenariat signées avec différents organismes étatiques africains, outre les échanges fréquents de visites bilatérales, en témoignent.

L’action de l’OFPPT se matérialise par la réalisation de plusieurs projets en faveur du développement des compétences des pays tels que la Mauritanie, le Burkina Faso, la Guinée Equatoriale, la Guinée Conakry, la Côte d’Ivoire, Sao Tomé et Principe, le Cameroun, le Tchad, le Gabon, …, allant des missions d’assistance technique, à la formation et le perfectionnement des formateurs et accueil de contingents importants de jeunes en formation initiale. A aujourd’hui, l’OFPPT a signé 27 conventions-cadres de coopération et accords spécifiques depuis 2002 avec ces pays, dont 3 lors de cette tournée. Ainsi, 1300 stagiaires africains ont été formés par l’OFPPT depuis 2004/2005, dans différentes spécialités. Actuellement, 203 stagiaires africains poursuivent leur formation au sein des établissements de l’OFPPT au titre de l’année académique 2013/2014. L’OFPPT apporte également son appui technique, notamment, à travers, la mise à niveau du dispositif de formation, des actions d’assistance technique, la formation et le perfectionnement de formateurs et du personnel technico-pédagogique, …. 108 formateurs et cadres technico-pédagogiques africains ont été formés par l’OFPPT en 4 ans.

Que faut-il corriger pour améliorer l’intégration des jeunes diplômés de la formation professionnelle sur le marché de l’emploi ?

Il s’agit d’un point focal dans notre démarche. C’est un processus continu qui démarre en amont de la formation : toute filière mise en place répond à un besoin du marché de l’emploi actuel ou futur. Nous nous basons, pour cela, sur les études réalisées par les différents Départements Ministériels, sur les recommandations stratégiques des programmes nationaux et les sollicitations des partenaires.

Enfin, l’adéquation Formation/Emploi est également recherchée dans l’implication des Professionnels à tous les niveaux de décision de notre Institution, et qui de ce fait interviennent dans tout le processus de formation, depuis la mise en place des filières jusqu’à la validation des acquis des stagiaires.

De plus, l’OFPPT a développé depuis 2006 un programme d’Appui à la Création d’Entreprise pour accompagner les porteurs de projets selon un processus spécifique couvrant les phases Pré-Création et Post-Création. Le but étant de favoriser l’auto-emploi, réduire le taux de mortalité des entreprises nouvellement créées et d’assurer leur pérennité. L’OFPPT dispose da cet effet d’un réseau des 60 guichets ayant permis la formation de 10931 candidats à la création et à la gestion d’entreprises et la création de près 1500 entreprises et 7300 emplois générés

L’OFPPT vient de signer un contrat majeur au Gabon dans le secteur des Tics pour la certification des compétences. en quoi consiste-t-il ? Existe-il d’autres projets de ce genre avec des pays africains ?

En effet, l’OFPPT a signé, le 23 mai 2014 à Libreville, avec le Département gabonais en charge de la formation professionnelle, une convention de partenariat à l’occasion du 3ème New York Forum Africa 2014, en présence de son Excellence Monsieur Ali Bongo Ondimba, président du Gabon.

La convention porte sur l’implantation des plateformes IT Academy Microsoft et Certification en Technologies de l’Information, au Gabon dans un premier temps et à l’échelle africaine.

Le protocole d’accord que nous avons signé le 18 juin 2014 avec Microsoft Afrique Moyen-Orient vise à appuyer l’action de l’OFPPT dans les pays africains pour :

  • la mise en place de plateformes IT Academy pour la formation dans les domaines des Technologies de l’Information et de la Communication ;
  • la Formation et la Certification en Technologies de l’Information ;
  • l’accompagnement de ces pays à la mise en place et à la pérennisation des centres de certification en TIC.
Partager.

Répondre