fbpx

RDC : 750 millions de dollars en soutien aux réformes

Pinterest LinkedIn Tumblr +

La Banque mondiale, via l’Association internationale de développement (IDA), va octroyer 750 millions de dollars à la République démocratique du Congo (RDC) en vue de soutenir ses réformes dans trois secteurs d’activités.

Un tiers de ce financement (250 millions de dollars) est destiné à renforcer les réformes de la gouvernance dans les domaines des finances publiques, de la libéralisation des marchés et de la foresterie.

Les fonds favoriseront le renforcement de la transparence, et la gestion durable de la vaste forêt tropicale du pays. Au niveau de la gouvernance, le Fonds monétaire international (FMI) avait salué au printemps dernier les progrès réalisés par les autorités, malgré un contexte de hausse de l’inflation.

500 millions pour la connectivité numérique et …

La seconde partie du financement vise à renforcer les infrastructures de transport et la connectivité numérique pour un montant de 500 millions de dollars. Les autorités prévoient la modernisation et le pavage de 440 kilomètres de routes résilientes au climat dans les provinces du Kasaï et du Nord-Kivu, et la pose d’une infrastructure de fibre optique le long des routes. A terme, l’objectif est de fournir «un transport sûr, résilient et durable et une connectivité numérique dans et entre la région du Kasaï et l’Est de la RDC, tout en soutenant le renforcement de la gouvernance du secteur».

Ce financement intervient environ six mois après l’annonce par le président, Félix Tshisekedi, de la mise en œuvre dès cette année, de 9 projets afin de densifier les infrastructures de transport (routier, maritime, fluvial, et aérien) du pays. La réalisation de ce projet permettra de faciliter l’évacuation des productions des industries minières du pays qui figure parmi les plus importants exportateurs de minerais du continent.

Partager.

Répondre