fbpx

L’Afrique subsaharienne endettée à 790 milliards de dollars 

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Avec 91 milliards de dollars de créances, la Banque mondiale est le premier créancier extérieur de l’Afrique subsaharienne suivie juste derrière par la Chine, premier créancier bilatéral de la région, avec 79,5 milliards de dollars.

Le stock de la dette extérieure des pays d’Afrique subsaharienne a atteint 790 milliards de dollars en 2021 selon les données publiées par la Banque mondiale. Ce montant est en hausse de 5% par rapport à 2020. 80% de la dette extérieure des pays de la sous-région est à long terme, soit 636 milliards de dollars auxquels s’ajoutent 69 milliards de crédits et d’allocations DTS du FMI, ainsi que 85 milliards de dollars de dettes à court terme. Au total, 45% de la dette publique extérieure de l’Afrique subsaharienne (471 milliards de dollars) est détenue par les créanciers privés, à raison de 145 milliards de dettes envers les détenteurs d’obligations et 71 milliards de dollars de dettes envers les banques commerciales.

Le réaménagement de la dette a un coût

A peine remis de la crise de la pandémie du Covid-19, plusieurs Etats africains ont formulé des demandes d’annulation et de report de dettes, ce qui a abouti à la mise en place de l’Initiative de suspension du service de la dette. L’Initiative a restructuré les remboursements du service de la dette sur six ans, comprenant une période de grâce d’un an et un délai de remboursement de cinq ans. Mais ce réaménagement de la dette a un coût. Le report des échéances a coûté 575 millions de dollars en charges d’intérêts supplémentaires sur l’amortissement du principal et des intérêts dus en 2020 et 2021 aux pays africains.

Au total, les pays africains ont dépensé 79 milliards de dollars pour rembourser leurs dettes en 2021. Il est constitué de 61 milliards de dollars de remboursement du principal, et de 18 milliards de remboursement d’intérêts à long terme.

En 2021, la Banque mondiale est restée le premier créancier extérieur de la région avec 91 milliards de dollars. Sur le plan bilatéral, la Chine, premier partenaire commercial de l’Afrique subsaharienne de la région, reste également le premier créancier avec 79,5 milliards de dollars de créances. Le coût du service de la dette des Etats de l’Afrique subsaharienne envers l’Empire du Milieu était de 4,8 milliards de dollars en 2021 dont 3,1 milliards de remboursement du principal et 1,7 milliard d’intérêts.

Partager.

Un commentaire

  1. Chine: 12% de l’encours de la dette et 6% du service de la dette
    la dette privée représente 35% de l’encours et une part notable des intérêts ,
    avec un « mur » dès l »année prochaine;

Répondre